Colloque Science et action publique locale – 28 mars 2019

Comment l’Enseignement Supérieur et la Recherche peuvent-ils nourrir l’innovation dans les collectivités territoriales ?

Les compétences exercées par les collectivités locales et territoriales font face à des enjeux de plus en plus complexes (inflation des normes, défiance des usagers, etc.) et à des défis sociétaux (vieillissement de la population, réchauffement climatique, tensions communautaires, croissance des déchets, évolution du rapport démocratique au risque, etc.) qui nécessitent autant d’innovation dans l’action publique que dans les activités économiques.

Par ailleurs les collectivités soutiennent de plus en plus les établissements d’enseignement supérieur et de recherche établis sur leur territoire, motivées essentiellement par l’espérance de croissance économique et d’attractivité, mais peinent parfois à démontrer la réalité de retombées concrètes pour le développement local. L’administration de la preuve de l’utilité de tels investissements prend un sens particulier en période de tensions budgétaires pour les collectivités.

Pourtant l’enseignement supérieur et la recherche présentent d’extraordinaires gisements pour l’innovation territoriale et en particulier pour l’exercice des compétences des intercommunalités, qu’il s’agisse de l’aménagement urbain, des transports, de la gestion des sols, des fluides et des réseaux, ou plus largement des questions sociales et du vivre ensemble.

Le colloque doit permettre l’échange d’expériences et de bonnes pratiques de collaboration entre collectivités et enseignement supérieur et recherche, à partir de présentation d’exemples concrets de recherche partenariale, de doctorants en conventions Cifre, de dispositifs de recherche-action engagées par des communes ou intercommualités.